L’enfant et son vélo

A Dakar, les enfants qui possèdent des vélos sont peu nombreux. Dès qu’il y en a un, les autres viennent lui emprunter. On assiste le plus souvent à des chamailleries et bagarres. Pour arranger les choses, le propriétaire fait monter à tour de rôle ses camarades.

La rue des pièces détachées de Dakar

Une rue pleine de pièces détachées, c’est ce que vous trouverez à la gare routière de Petersen. Tout autour des cantines, des pousse-pousses sont installés sauvagement pour la vente. Chaque trois jours des conteneurs remplis de pièces mécaniques sont déchargés.

La régate, un sport traditionnel

Au Sénégal, la régate est une tradition de l’ethnie « lebou ». Ceux qui vivent à Dakar près des côtes sont souvent de familles de pêcheurs « lebou ». Chaque année, quelques compétitions de régate sont organisées le long des cours d’eau. Un moment très attendu par les passionnés de ce sport.

La fresque du rappeur

A Dakar, à Médina, il y a de nombreuses fresques sur les murs du stade. Leurs auteurs sont des fans de graffitis venus de partout pour exprimer leur passion. De très grandes tailles, très colorés, ces portraits sont typés et puissants. dénotant une imagination fertile….

Les chèvres sur la voie ferrée

Cette photo montre le quotidien des animaux itinérants au Sénégal. Des troupeaux d’animaux sont lâchés dans les rues de Dakar par leurs propriétaires. Ces chèvres parcourent ainsi la voie ferrée chaque jour à la recherche de nourriture.

Garage Petersen de Dakar

Pour avoir cette photo du garage Petersen de Dakar, je suis montée en hauteur. Le résultat m’a soufflé. Mais, j’aurai aimé être à une hauteur plus spectaculaire. Ce qui m’est impossible sans accès aux immeubles les plus hauts de la ville.

La macro photo à Dakar

Faire des photos de macro à Dakar relèvent d’un parcours du combattant car il y a peu d’espaces verts, ni beaucoup de jardins. Pour photographier cet insecte, après 2 heures de recherche, je suis arrivé à avoir cet coléoptère.

Les peintures artisanales du Sénégal

Au Sénégal, on trouve nombre de ces peintures. Venons en à la photo que je vous présente aujourd’hui. J’ai choisi le traitement en noir et blanc parce que je pense qu’il donne un beau rendu à la photo. Qu’en dites-vous ?

Le marché aux oignons

Au Sénégal, dés qu’on parle d’oignon, on pense à ce plat cuisiné habituellement « le yassa ». C’est une sauce oignon préparée avec du poisson ou de la viande ou du volaille accompagné de riz, de vermicelles ou de couscous. Les sénégalais en raffolent.

Les spectateurs de football

Le football est le sport le plus apprécié des sénégalais après la lutte. Autour des terrains de foot, on assiste à un attroupement d’hommes qui viennent regarder.

Au point d’eau

A Dakar, les robinets de quartiers ont remplacé les puits d’autrefois. Ce sont des endroits très animés. On y découvre les dernières rumeurs ce qui attisent les querelles et crêpages de chignons.

La maison en ruine

Le noir et blanc est un traitement que j’aime beaucoup. Je trouve que c’est un traitement qui montre la subtilité de la texture comme dans cette photo de maison en ruine à Dakar.